Browsing Tag

Modes & travaux

    Jeanne bavarde

    #JeanneBavarde : La robe Mickaëlle « Un été couture » 1/2

    28 juin 2017

    Je reprends mes missions couture même si avec la chaleur ce n’est toujours pas simple de se concentrer. Je ne parle même pas de ma bonne idée de mettre le ventilo: parfois on a des éclairs de génie qui font envoler toutes les pièces du patron! Heureusement que je note sur la pièce en même temps que je la découpe…

    Pour ceux et celles qui me suivent sur Facebook, je vous avais parlé d’une petite surprise : la réception de l’ouvrage « Un été couture », réalisé par Géraldine Debeauvais (vous la connaissez davantage sous le pseudonyme « La République du Chiffon ») et édité par Modes & Travaux https://boutique.modesettravaux.fr/ ). J’adorais déjà ses patrons mais je n’avais pas eu l’occasion de travailler avec. Alors quand Modes & travaux m’a proposé de tester ceux d’ « Un été couture », je n’ai pas hésité un moment!

     

     

    Présentation de l’ouvrage

    La ligne éditoriale est simple (je ne veux pas dire par là simpliste), épurée avec un petit côté rétro : certes les couleurs choisies tendent à s’adresser davantage à un public féminin et d’âge adulte (rose, taupe, blanc), de même que les patrons sélectionnés. Cependant, les patrons présents étant confectionnés avec des lignes épurées, les plus expérimentées d’entre vous pourront les adapter pour les enfants. Je pense notamment au tutu, un incontournable pour les petites filles!

    En introduction, vous trouverez un récapitulatif des différentes techniques employées. Toujours bien utile!

    Pour en finir avec cette rapide présentation, 19 patrons pour tenues estivales sont à réaliser. Les planches à patrons sont à part de l’ouvrage, sur des feuillets type A3 rangés dans le rabat de la 4e de couverture. Tiens en parlant de couverture, le petit détail de finition : le choix d’un papier glacé et doux finit très bien l’ouvrage.

     

    Les patrons

    Simples, épurés comme je les aime. A chaque modèle, une série de photos de présentation et des explications claires. J’ai bien apprécié le récapitulatif des « pièces à découper », avec les mesures pour chacune d’elles. Cela permet d’éviter de trop gaspiller du tissus et surtout d’avoir le bon matériel avant de commencer.

    Dans les points positifs encore : le schéma de placement sur votre laize de tissu des pièces du patron, le classement des modèles par difficultés et les étapes de montage illustrées, on plussoit !

    Comme c’est le jeu, on va donner quelques points négatifs tout relatifs : si le choix de mettre plusieurs patrons sur une même planche peut avoir des aspects anti-gaspillage ou anti-perte, a contrario, cela peu un peu nuire à la lecture. Heureusement, ils ont pensé à tout et bien changer les couleurs des tracés des différents patrons! C’est très personnel mais j’aurai aimé un patron d’une robe longue pour les soirées plages, un short…Peut-être que la nouvelle édition sera sur l’été couture version vacances Côte d’Azur 🙂

     

    Ma mission couture n°1 : la robe Mickaëlle

    J’ai choisi cette petite robe esprit Charlestone et niveau débutant. Pour ce premier essai, j’ai opté pour un tissu Liberty aux coloris très rétro coupé avec un tissu Frou-Frou fuchsia uni. Le premier tissu est plus épais. Le second, je voulais un effet « aérien » pour le bas de la robe.

    Après avoir fini le montage de la robe, le tissu Liberty est peut-être un peu trop raide pour ce modèle. Un petit conseil si vous souhaitez réaliser ce modèle : opter pour un tissu un tout petit peu extensible ou alors très fluide.

    Les modèles étant sur des planches, il faut se munir de patience et reporter les tracés. Comme les pièces sont pour l’essentielle carrés, cela va assez vite. Attention de bien ouvrir ses mirettes pour ne pas se tromper dans les patrons et suivre le bon coloris 🙂

    Quant aux repères de tailles, le repérage est assez classique et je n’ai pas rencontré de problème particulier. Il faut juste que je pince un peu la robe à la taille pour l’adapter à ma morphologie. En l’état, c’est mignon tout plein mais je trouve le tombé un peu trop ample (une histoire de goût!).

     

    Réalisation de la robe Mickaëlle

    Je suis toujours dans une phase que je qualifierais de « débutante ». Même si je sais me dépatouiller pas mal avec mes mains, la couture demande quant même de l’expérience (c’est le cas de dire quand je me suis confrontée à la réalisation des fronces de la robe…une petite galère à cause de la popeline fragile).

     

    Ma seconde « difficulté » relève du fait que je n’ai pas encore de surjeteuse. Les finitions des rebords au point zigzag quand le tissu est fin et/ou fragile ne sont pas top top…J’ai paré au problème en faisant des ourlets. A voir donc.

    A part ces deux points, dans l’ensemble je m’en suis bien sortie 🙂

     

    Et la voici enfin terminée :

     

    Je me demande si je ne fais pas apporter une petite touche personnelle en lui ajoutant un col Claudine : je le vois blanc avec si possible du biais Liberty rappelant le haut de la robe. De même, je réfléchis encore sur la confection de pinces pour le buste afin de l’ajuster davantage…et sur raccourcir un peu la robe. Petit suspens !

    Fin de l’aventure dans un prochain billet !